b.jpg

En tête du groupe B des éliminatoires au Mondial 2018, le Nigeria reçoit samedi le dernier adversaire qui peut le menacer, la Zambie, dans une véritable « finale » pour la 1ère place. Un succès et les Super Eagles seront officiellement en Russie.


A priori, rien ne prédestinait l’ogre nigérian qui a tout dévoré sur son passage et la plus modeste Zambie, qui flirte avec l’élimination depuis longtemps, à se retrouver à Uyo pour disputer une véritable « finale » ce samedi à 16h GMT dans le groupe B des éliminatoires du Mondial 2018. Et pourtant, le match nul des Super Eagles au Cameroun (1-1) le mois dernier conjugué aux deux victoires des Chipolopolo contre l’Algérie (3-1, 1-0) ont débouché sur cette drôle de situation où la Zambie peut revenir à hauteur de son adversaire du jour en cas de succès.

Mais les pronostics pencheront nettement en faveur du Nigeria, qui deviendrait le premier qualifié africain pour la Russie en cas de victoire. Au vu de sa différence de buts très favorable (+7 contre +2 pour la Zambie), même un nul aurait des airs de qualification. Mais pas question d’aborder ce match à domicile avec une confiance excessive.

« Cela paraît bien parti mais ce n’est pas fait !« , a mis en garde le sélectionneur du champion d’Afrique 2013, Gernot Rohr, dans un entretien accordé à l’AFP. « On se méfie vraiment parce que cette équipe-là a de la qualité. On ne va pas les sous-estimer, ça c’est certain. On les prend très au sérieux pour qu’il n’y ait justement pas d’accident. La Zambie a beaucoup évolué, elle a une équipe rajeunie qui est de très bonne qualité. J’ai revu à la vidéo les deux matchs contre l’Algérie, c’est loin d’être gagné. » Voilà qui promet un beau spectacle en perspective.

 Le classement :
b.jpg

Le premier de la poule sera qualifié pour la Russie.