Cheval de bataille de Gianni Infantino avant même son élection à la présidence de la FIFA en février dernier, l’élargissement du nombre de participants à la Coupe du monde ne sera pas effectif avant 2026, le maintien de 32 participants étant déjà acté pour les éditions 2018 et 2022. Mais l’Italo-Suisse espère du changement dès l’édition suivante. « Je crois que pour la Coupe du monde 2026, nous devrions avoir 40 équipes et parmi les huit formations supplémentaires, il devrait y avoir au moins deux nations africaines« , a glissé le patron de l’instance dirigeante du ballon rond lors d’un déplacement au Nigeria. Actuellement, la zone CAF dispose de 5 représentants à la grande fête du football.