Fervent soutien de la candidature du Maroc à l’organisation du Mondial 2026, l’ex-président de la FIFA Sepp Blatter n’a pas apprécié le comportement de l’instance mercredi juste avant le vote qui a débouché sur le succès du trio USA-Mexique-Canada.

« Je suis content que le Maroc ait pu disputer la finale en allant au bout du processus, malgré une présentation du rapport de la commission d’évaluation (dont les conclusions techniques étaient défavorables à la candidature du Royaume) quelques secondes avant le vote. On ne fait pas des choses comme ça. Ce n’est pas fair-play« , a taclé le Suisse dans les colonnes de L’Equipe.

« On ne fait plus de football sans faire de politique« , a ajouté l’ex-dirigeant en sous-entendant que le président américain Donald Trump a pesé de tout son poids dans ce vote.