Après 2010, il faudra attendre pour assister à une deuxième Coupe du monde sur le continent africain… Réuni ce mercredi à Moscou, le Congrès de la FIFA a en effet préféré attribuer l’organisation de l’édition 2026, la première à 48 équipes, au trio « United 2026 » (USA-Mexique-Canada) plutôt qu’au Maroc.

Avec 67% des voix, les Américains ont largement devancé le Royaume chérifien qui ne récolte que 33% des votes, soit 65 voix sur les 203 fédérations invitées à s’exprimer. Une grosse déception pour le Maroc qui avait mis énormément d’énergie dans sa candidature et qui s’incline pour la 5e fois. Les menaces du président américain Donald Trump en faveur de ceux qui ne voteraient pas pour United 2026 ont très certainement joué…

 Sur le même sujet : une défaite inévitable ?