Une nouvelle crise des primes couve au Cameroun. A l’instar des leurs homologues masculins avant le coup d’envoi de la Coupe du monde 2014, les Lionnes Indomptables doivent faire face au même cas de figure alors que se profile le début du Mondial 2015 qui va se dérouler au Canada. A l’issue d’une dernière réunion avec le président du comité de normalisation de la fédération, Joseph Owona, la question des primes de qualification au tournoi mondial n’a pu être réglée. Alors que les filles d’Enow Ngachu attendent encore de recevoir une partie des sommes qui leur sont encore dues, elles n’ont reçu aucune garantie au sujet du montant des primes pour leur participation au Mondial à venir. C’est dans cette incertitude que la délégation s’est envolée pour Paris, avant de prendre une correspondance pour la Canada.