Les Lionnes Indomptables ont sorti les griffes. Pour le premier match de son histoire en phase finale d’une Coupe du monde, la sélection féminine du Cameroun n’a pas fait de complexe pour venir à bout d’une équipe d’Equateur également novice dans la compétition qui se déroule au Canada. Dominatrices, les protégées d »Enow Ngachu n’ont fait qu’une bouchée des Américaines, réduites à 10 en seconde période, en leur infligeant un cinglant 6-0. Mani Ngono (34e), Manie Christine (44e), Onguene (79e) et surtout Enganamouit, auteure d’un triplé (36e, 73e et 90e+4) ont été les artificières du jour. De quoi leur permettre de prendre les commandes du groupe C devant le Japon, vainqueur de la Suisse (1-0), à la faveur d’une meilleure différence de buts.