Dernier représentant africain, la Zambie a été éliminée par l’Italie (3-2 ap) ce lundi en quart de finale du Mondial des moins de 20 ans. Pourtant en tête deux fois au tableau d’affichage, les Chipolopolo juniors ont manqué de rigueur défensive et ont été renversés au terme d’une partie très animée.


Cette fois, la prolongation aura été fatale à la Zambie. Contrairement au tour précédent, où le champion d’Afrique avait sorti l’Allemagne (4-3 ap) après 120 minutes, les poulains de Beston Chambeshi ont été éliminés par l’Italie (3-2 ap) ce lundi en quart de finale du Mondial des moins de 20 ans. L’aventure du dernier représentant africain s’arrête donc ici.

Les Chipolopolo juniors pensaient pourtant avoir fait le plus dur lorsque l’inévitable Daka mettait seulement 3min30 pour ajuster le gardien adverse à la conclusion d’une attaque rapide pour ouvrir le score. Mais la suite était moins réjouissante, d’abord avec la sortie sur blessure de Mwepu, en larmes, puis avec l’accumulation d’occasions en faveur de l’Italie. Mais Banda s’interposait notamment à deux reprises, avant qu’Orsolini ne manque un but tout fait à bout portant.

A dix, l’Italie égalise…

Pourtant, c’est la Zambie qui se procurait la meilleure opportunité avant la pause. L’arbitre accordait d’abord un penalty pour une faute du gardien adverse sur Chilufya ! Mais, avec l’aide de la vidéo, il se ravisait ensuite, puisque le Zambien avait simulé. Mais, même si cela ne semblait pas très évident, il avait été au préalable accroché par Pezzalla juste devant la surface. Verdict : carton rouge et coup-franc, qui ne donnait rien (43e).

Seulement, même réduite à dix, la Squadra Azzura cueillait son adversaire à froid en égalisant au retour des vestiaires par Orsolini (50e), esseulé au second poteau. Derrière, les poulains de Beston Chambeshi réagissaient et se voyaient refuser un but pour hors-jeu. La dernière demi-heure était haletante avec une succession d’occasions d’un but à l’autre. C’est tout de même l’Italie qui semblait la plus proche de trouver la faille. Mais contre tout attente, Sakala était servi dans la surface et redonnait l’avantage aux Africains d’une frappe aussi soudaine que puissante (84e) !

La Zambie rejointe à la 88e…

Malheureusement, comme face à l’Allemagne, la Zambie se laissait rejoindre dans les derniers instants sur un superbe coup-franc enroulé de Dimarco (88e). Une égalisation malgré tout méritée sur la physionomie de cette seconde période… Place donc à la prolongation, qui voyait de nouveau les occasions pleuvoir de chaque côté.

Dès les premières secondes, Kalunga se signait par un gros raté côté zambien en redressant insuffisamment sa frappe à bout portant. A l’entame du second acte, Chisala échouait quant à lui sur le petit filet. Un manque de réalisme chèrement payé car Vido, libre de tout marquage, surgissait pour catapulter sa tête sur corner et envoyer l’Italie en demi-finale (111e)…