Transféré de Lens à Montpellier pour 4 ans, Henri Bedimo est ravi de franchir une nouvelle étape. « J’ai eu le coach très tôt. Il m’a dit qu’il me suivait depuis deux ans, que j’avais le profil pour jouer à Montpellier. Même si j’avais d’autres contacts, j’ai choisi très vite de signer là-bas. C’est mûrement réfléchi, a expliqué le défenseur camerounais à France Football. Je n’oublie pas que Lens m’a redonné une chance de jouer en Ligue 1. Je me suis épanoui là-bas. C’est avec beaucoup de regrets que je pars sur cette descente en Ligue 2. Mais c’est le foot… Cette dernière saison a été éprouvante à tous les niveaux, physiquement et moralement. A la fin, n’importe quelle engueulade prenait des proportions inimaginables. Ça devenait un fait divers. C’était pesant.«