Nantes : Benzerga conteste les accusations

Accusé d'avoir frappé un arbitre au cours d'un tournoi de sixte dans le sud de Nantes et formellement reconnu par des témoins, Omar Benzerga risque trois à cinq ans de suspension pour ce geste. En attendant les résultats de l'enquête diligentée par le District de Loire-Atlantique, le milieu de terrain du FC Nantes a tenu à rétablir quelques vérités sur les évènements qui se sont déroulés. Dans un communiqué transmis à la rédaction d'Afrik-foot.com, le Franco-algérien et son entourage s'expliquent et démentent certaines informations qui ont pu être écrites dans la presse.

 Lire le démenti : Benzerga, parole à la défense

Nantes : Benzerga conteste les accusations
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.