Entre Faouzi Ghoulam et son club formateur, l’AS Saint-Etienne, il y a de l’eau dans le gaz ! D’après Le Progrès, le latéral gauche de 26 ans a saisi le conseil des prud’hommes de Saint-Étienne contre l’ASSE. L’international algérien demande la requalification de son CDD (contrat à durée déterminée) en CDI (contrat à durée indéterminée). A partir de là, il considère qu’il y a eu rupture abusive de son contrat de travail au moment de son transfert pour Naples en janvier 2014.

Entre rappels de salaire, primes, congés payés, indemnités de licenciement et dommages et intérêt, le Fennec réclame 1,1 M€ au club forézien. Alors que son ex-coéquipier Kurt Zouma a entamé une démarche similaire, le verdict est attendu pour le 16 octobre prochain.