Initialement reportée, l’assemblée élective de la NFF (Fédération nigériane de football) s’est bien tenue mardi. Plébiscité par 27 voix sur 29, Christopher Giwa a été élu président devant Mike Umeh, le vice-président sortant. Mais la validité du scrutin est mise en cause par une partie des membres de la NFF, qui ne reconnaissent pas le vote et ont appelé à une nouvelle assemblée élective le 4 septembre. Alors qu’il devait diriger la séance, le président sortant Aminu Maigari et son secrétaire général Musa Adamu, suspectés de malversation financières, ont été arrêtés par les services de sécurité avant le scrutin. Déjà suspendue provisoirement en juillet par la FIFA après que le ministre des Sport ait mis fin par deux fois au mandat de Maigari avant de se raviser, la NFF traverse une nouvelle crise et risque une nouvelle suspension.