Stephen Keshi va devoir s’expliquer. Accusé par l’ex sélectionneur du Malawi, Tom Saintfiet, d’avoir proféré des insultes à caractère raciste à son encore, l’entraîneur du Nigeria a été convoqué par la FIFA pour s’expliquer sur les faits qui lui sont reprochés. L’information a été confirmée par le porte parole de la Fédération nigériane qui explique : «  Nous avons reçu la convocation avant le match contre le Malawi, mais nous ne voulions pas déconcentrer l’équipe pour cette rencontre importante raison pour laquelle nous avons jugé bon de garder le silence là-dessus. La Fédération est en train de faire tout ce qui est possible pour s’assurer que Keshi réponde de façon adéquate à la convocation et dans le délai imparti. » Pour rappel, la base du conflit qui oppose les deux techniciens était la volonté du Malawi de voir le match face au Super être délocalisé dans une autre ville que Calabar. Idée fermement refusée par le Nigeria et Keshi.