Et s’il restait ? Régulièrement envoyé vers l’Afrique du Sud, où le poste de sélectionneur sera vacant à partir d’août et le départ de Gordon Igesund, Stephen Keshi pourrait finalement rempiler à la tête des Super Eagles. D’après Africanfootball.com, des discussions ont en tout cas eu lieu entre le technicien et Jonathan Goodluck, le président du Nigeria. Le vainqueur de la CAN 2013 réclame un salaire doublé à hauteur de 10 millions de Naira par mois (environ 45 200 euros) et réglé d’avance, afin d’éviter les retards de versement dont il a souffert au cours de son précédant mandat. De son côté, la Fédération aurait proposé un salaire de 7 millions de Naira (environ 31 640 euros) à Keshi. Ce dernier exige en outre le retour de son adjoint Sylvanus Okpalla et demande à ne plus avoir à rendre de compte au comité technique de la Fédération concernant ses listes de joueurs sélectionnés et la préparation des matches.