Stephen Keshi entrevoit le bout du tunnel. Resté plus de sept mois sans être payé par la Fédération nigériane, le sélectionneur des Super Eagles va recevoir son dû. MTNFootball.com révèle que c’est le président de la République en personne, Goodluck Jonathan, qui s’est penché sur ce dossier afin de valider le versement d’une somme totale de 280 nairas (soit environ 13 millions d’euros) . Une somme qui va couvrir non seulement les arriérés de salaire de Keshi, mais aussi ceux de ses adjoints ou encore de John Obuh, ancien sélectionneur des Espoirs.