Le Nigeria n’est pas sûr de pouvoir compter sur Shola Ameobi et Victor Moses pour leur prochaines rencontres, en mai et en juin. Les deux attaquants, internationaux espoirs anglais, ont récemment changé leur allégeance et opté pour les Super Eagles. Mais, à en croire Musa Amadu, secrétaire général de la NFF, la fédération anglaise n’est pas pressée: « La FIFA exige cinq documents en vue de traiter les demandes des joueurs. Une lettre signée par le joueur déclarant qu’il veut faire de le changement et qui affirme qu’il comprend que la décision est irrévocable, une copie de leur passeport britannique, une copie de leur passeport au Nigeria, une lettre de la fédération anglaise décrivant les matches qu’ils ont joué dans au niveau junior, et une autre lettre de consentement, a-t-il expliqué à Kick Off. Ils nous ont déjà envoyé une lettre, signée par Adrian Bevington le Club Angleterre Directeur général, décrivant les matches dans lesquels Moses a représenté l’Angleterre en, mais encore rien pour Ameobi. Toutefois, ils ont ajouté une mise en garde que la lettre ne constitue en aucun leur approbation pour changement de nationalité. Dans les prochains jours, nous allons leur mettre la pression pour qu’ils se dépêchent d’envoyer les lettres. Les deux joueurs ont écrit et signé une lettre à la FIFA qui indique leur désir de changer de nationalité. C’est normal que leur souhait soit respecté.«