Figure emblématique du football nigérian et africain, Stephen Keshi a succombé à une crise cardiaque il y a quatre ans jour pour jour, le 7 juin 2016, à l’âge de 54 ans. Ce dimanche, sur les réseaux sociaux, la CAF et la Fédération nigériane (NFF) ont tenu à rendre hommage à celui qui était surnommé le «Big Boss».

Rappelons que l’ancien défenseur de Strasbourg est le seul Africain, avec l’Egyptien Mahmoud El Gohary, à avoir remporté la CAN à la fois comme joueur (en 1994) puis comme entraîneur (2013), à chaque fois avec le Nigeria. Il avait aussi été le premier entraîneur africain à franchir le premier tour d’une Coupe du monde, c’était en 2014 avec les Super Eagles. Respect.

Sur le même sujet : Keshi, le Big Boss n’est plus

Le parcours de Stephen Keshi :

Comme joueur :

1979, CB Lagos

1980-1984, New Nigeria Bank

1985, Stade d’Abidjan (CIV)

1986, Africa Sports (CIV)

1986-1987, KSC Lokeren (BEL)

1987-1991, RSC Anderlecht (BEL)

1991-1993, RC Strasbourg (FRA)

1993-1994, RWD Molenbeek (BEL)

1995, CCV Hydra (USA)

1996, Sacramento Scorpions (USA)

1997, Perlis FA (Malaisie)

64 sélections et 9 buts avec le Nigeria

Comme entraîneur :

2004-2006, Togo

2007-2008, Togo

2008-2010, Mali

2011, Togo

2011-2015, Nigeria