Pas de miracle pour Moustapha Diallo. Eloigné des terrains depuis le mois de septembre 2018 en raison d’une grave blessure à la cheville, le milieu de terrain de Nîmes va devoir arrêter sa carrière professionnelle à 32 ans, comme il le redoutait. « Je suis allé à la limite, je me suis toujours surpassé pour pouvoir jouer. C’est comme ça. Il faut l’accepter. On a tout tenté« , a expliqué le Sénégalais au Midi Libre.

« J’aurais marqué dans cette équipe, sur les coups de pied arrêtés de Teji (Savanier), les centres et les débordements de Denis (Bouanga) ou Sada (Thioub). Mais je ne veux plus rêver…« , a regretté l’ancien joueur de Guingamp, qui compte 151 matchs de Ligue 1 (14 buts).