Comme prévu, Nicolas Nkoulou a quitté l’AS Monaco. Malgré un dernier assaut de l’Olympique Lyonnais et des Blackburn Rovers, c’est bien l’OM qui a décroché la signature du défenseur camerounais. Pour 3,5 M€ et 4 ans, le vice-capitaine des Lions Indomptables vient progresser au Stade Vélodrome.


A 21 ans à peine, Nicolas Nkoulou est encore en train de grandir. Vice-capitaine de la sélection camerounaise, capitaine de Monaco, le défenseur va encore passer un cap en signant à l’OM pour 4 ans.

« Si je suis à l’OM, c’est que c’est le choix que j’ai fait. On a beaucoup échangé, discuter avec l’entraîneur et j’ai choisi, a ainsi déclaré le néo-Marseillais lors de sa présentation. J’ai essayé de peser le pour et le contre et de voir où était l’important pour moi sportivement. Je suis là pour continuer mon petit bout de chemin et progresser. Je m’attends à ce que ce soit dur et il faudra que je sois prêt mentalement. J’espère que ça va bien se passer. Mon métier est fait de concurrence et je suis un compétiteur. »

Un transfert de 3,5 M€ et un contrat de 4 ans

Un transfert qui satisfait aussi son nouvel entraîneur, Didier Deschamps: « Il a des qualités qu’il a démontrées très tôt avec Monaco et avec son équipe nationale qu’il a intégrée à 19 ans. C’est un joueur avec un gros potentiel et un bon état d’esprit et une bonne mentalité ce qui est aussi important. Avec ces qualités, il a sa place dans l’effectif même s’il va changer de galaxie ici« , a indiqué le coach phocéen à propos d’un joueur qui viendra apporter « de la concurrence en charnière centrale« .

Il faut dire que avec son compatriote Stéphane Mbia, le Sénégalais Souleymane Diawara ou le Français Rod Fanni, le jeune Nkoulou apprendra à côté d’internationaux rodés au plus haut niveau. Mais Laurent Banide, son désormais ex-entraîneur sur le Rocher ne s’en fait pas. « Il a le costume d’un joueur de très haut niveau, assurait-il à La Provence. C’est un joueur qui peut aujourd’hui jouer dans les grands clubs français et européens. Vu son potentiel, il doit davantage jouer en coupe d’Europe qu’en Ligue 2. Il dégage une maturité étonnante malgré son jeune âge. En plus d’avoir une personnalité forte, il excelle dans le placement, il est très difficilement passable en un contre un et est très à l’aise sur le plan technique. Son potentiel est phénoménal.«