Cesar Azpilicueta, blessé contre Montpellier et indisponible jusqu’à la fin de la saison, va manquer à l’OM. Notamment à André Ayew. « Ça nous fait très mal », assure le Ghanéen sur le site officiel du club phocéen, d’autant que l’Espagnol « commençait à bien trouver ses marques, et à enchaîner les bonnes prestations ». « Perdre un jeune joueur de la sorte, sur une action de jeu et pas sur un tacle méchant est quelque chose de dur à accepter », a-t-il affirmé. De la même génération que l’arrière espagnol, André Ayew avait vite compris « qu’il s’était passé quelque chose » affirmant qu’Azpi « n’est pas quelqu’un qui crie beaucoup, ou qui feinte ». Aujourd’hui, l’attaquant ghanéen « espère revoir son coéquipier au plus vite sur le terrain », et est prêt à le «soutenir, qu’il ne baisse pas les bras et qu’il revienne encore plus fort ».