OM-Diawara : “On savait que ce n’était pas fini”

Qualifié avec l'Olympique de Marseille pour les quarts de finale de la Ligue des champions, malgré la défaite en match retour face à l'Inter Milan (2-1), Souleymane Diawara ne cachait pas sa joie à la sortie du vestiaire. “On est tous heureux, ce n'était pas évident. Après le but (de Milito, NDLR), on s'est tous regardé, on s'est encouragé. On savait que ce n'était pas fini. On l'a déjà montré à Dortmund, on y croit jusqu'au bout, a notamment déclaré l'international sénégalais sur le site du club phocéen. On savait qu'ils allaient pousser, on a eu la chance d'avoir un grand gardien ce soir qui nous a sauvé la mise, on a su résister face aux attaques milanaises. On a pris ce but mais on n'a pas baissé les bras, on a été solidaires. On a essayé au maximum de garder ce ballon. Après le but, on se disait que ce n'était pas fini. On y a cru jusqu'au bout et ça a payé.

OM-Diawara : “On savait que ce n’était pas fini”
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.