Le Malien Moussa Marega, le Congolais Chancel Mbemba, le Camerounais Vincent Aboubakar, le Cap-Verdien Zé Luis, les Sénégalais Mouhamed Mbaye et Loum Ndiaye : tels sont les six joueurs africains qui ont contribué au sacre du FC Porto cette saison.

A deux journées de la fin de la saison 2019-2020, le «Grand Bleu» a remporté son 29e titre en Liga NOS, grâce à sa victoire 2-0 face au Sporting le 16 juillet, avec à la clé un but du Malien, qui totalise 11 réalisations en 28 rencontres. Après cette réussite, les joueurs ont savouré, chacun à leur manière, le fruit d’un travail de longue haleine.

Dans l’euphorie, le défenseur congolais de 25 ans s’est illustré par son attachement à sa patrie, la République Démocratique du Congo, dédiant ce sacre à son pays. «Plus qu’un titre, c’est le Congo qui gagne», a déclaré le Léopard. De son côté, le milieu de terrain sénégalais de 23 ans a plutôt mis l’accent sur la cohésion qui règne au sein du club. «Je suis heureux de glaner ce titre avec les Dragons. Le travail a été dur, mais nous y sommes tous arrivés», a écrit Loum N’diaye (un but cette saison) sur son compte Instagram.

Notons qu’avec ce sacre, le FC Porto est qualifié pour la prochaine édition de la Ligue des champions.