Serge Aurier va encore avoir des ennuis… Après l’affaire Periscope puis celle de sa garde à vue, le latéral droit du PSG se retrouve à nouveau au centre de la polémique. Cette fois, l’Ivoirien a mis près de 8 minutes pour enfiler ses chaussettes, son short et son maillot à Lorient (2-1) dimanche en Ligue 1 et remplacer son coéquipier Thomas Meunier blessé ! Le club de la capitale est ainsi resté amoindri durant toute cette période alors que le scénario de la rencontre était indécis.

En traînant de la sorte, l’ancien Toulousain a-t-il cherché à montrer à son entraîneur Unai Emery son mécontentement quant à son nouveau statut de remplaçant ? Alors que son attitude non professionnelle a été taclée par plusieurs consultants, l’Eléphant a vu son coach tenter de désamorcer la polémique alors qu’il semblait pourtant le tancer au coup de sifflet final. « J’ai eu une conversation avec lui, pour lui dire ce qu’il devait faire sur le terrain. Il a pris du retard parce qu’on voulait voir si Meunier pouvait continuer », affirme l’Espagnol. Pas obligé de le croire sur parole…