Longtemps visé par des moqueries et prolongé au dernier moment, Eric Maxim Choupo-Moting a été l’improbable sauveur du Paris Saint-Germain contre l’Atalanta Bergame (2-1) mercredi en quart de finale de la Ligue des champions. Impliqué sur l’égalisation de Marquinhos à la 90e minute puis auteur du but de la qualification 149 secondes plus tard, le Camerounais a évidemment savouré sa performance, lui qui est entré à la 79e minute à la place du très décevant Mauro Icardi.

«Quand je suis rentré, le coach m’a dit de tout donner. J’ai eu confiance en moi et en toute l’équipe. On n’a jamais perdu l’espoir de revenir. Personnellement, j’ai tout donné et je suis très content de vivre ces émotions. C’est difficile de décrire ce que je ressens, c’est une histoire très spéciale», a savouré l’attaquant devant les médias. «Quand je suis rentré, je me suis dit qu’on ne pouvait pas rentrer à Paris avec une telle équipe. Je me suis dit que tout est possible dans la vie, que chaque match a son histoire. Je suis très content que ça ait marché comme ça.»

Une performance qui permet au natif d’Hambourg d’entrer à jamais dans la mémoire des supporters parisiens.