Pour ses premiers pas chez les professionnels, le Franco-Congolais Neeskens Kebano a fait les choses en grand. Rentré à la 73e minute, le joueur de 19 ans a enflammé le match PSG-Bate Borisov (0-0), en seizième de finale de la Ligue Europa, par ses accélérations et ses centres. Une prestation qui n’a pas laissé de marbre ses coéquipiers. « Il a fait une bonne rentrée. C’est vraiment bien pour lui », a déclaré Clément Chantôme, qui a grandi, comme lui, en Seine-et-Marne. « Je ne suis pas surpris par sa prestation car on a vu à l’entraînement qu’il a de la qualité, confie Cearà, capitaine d’un soir. Je l’ai félicité pour sa rentrée, je lui ai dit de continuer comme ça. » « Il va vite, il est intelligent, renchérit Mamadou Sakho. Ça fait plaisir de voir des jeunes du centre intégrer l’équipe première. J’espère qu’il ne sera pas le seul car il y a beaucoup de talent dans la nouvelle génération. »