Récemment parti du PSG, son club formateur, pour tenter sa chance à Reading en D2 anglaise, avec qui il a signé son premier contrat professionnel, Yakou Meïté a eu l’occasion de côtoyer son compatriote Serge Aurier au sein du club de la capitale, notamment lorsque celui-ci a été envoyé en réserve à la suite de l’affaire Periscope. Pour l’international U20 ivoirien, l’ancien Toulousain n’a rien à voir avec l’image qui lui colle à la peau.

« C’est un bon gars. Ceux qui ne le connaissent pas dans la vraie vie ne savent pas comment il est, mais franchement c’est quelqu’un qui ne se prend pas la tête, qui conseille les jeunes. Il ne nous prend pas de haut« , a fait remarquer l’attaquant polyvalent de 20 ans à Afrik-Foot. « Quand il était en CFA, on avait l’impression qu’il avait toujours été avec nous et qu’il n’y avait pas de différence entre lui et le reste du groupe. Il me connaissait par rapport à la sélection et il m’a donné beaucoup de conseils pour essayer d’atteindre le haut niveau au plus vite, je le remercie« , n’oublie pas Meïté qui va désormais tenter de « prendre son envol » loin du PSG et de son grand frère.

 Sur le même sujet : « Reading, un possible tremplin pour la sélection A »