Qualifié pour la finale de la Coupe du monde des clubs avec le Raja Casablanca, Kouko Guehi se met à rêver d’un sacre des Vert et Blanc sur leurs terres, devant le grand Bayern Munich. Ce qui serait une consécration pour le milieu de terrain ivoirien, qui souhaiterait ainsi apporter du réconfort à une partie de sa famille, actuellement en Centrafrique où la situation politique est plus qu’instable. « C’est dur pour moi d’avoir l’esprit tranquille et de bien jouer en ce moment mais je laisse tout dans les mains de Dieu. Avec la situation de mes parents, de mes amis avec lesquels j’ai grandi. Pour le moment mes parents sont réfugiés, mes frères sont dispersés, a confié l’Eléphant à foot-express.com« , avant d’ajouter : « Je remercie le président français François Hollande pour tout ce qu’il a fait en Centre Afrique, et je demande à tout le peuple centre africain la paix. La paix, vraiment.«