Ce qui devait être une fête du football congolais a tourné au pugilat ce week-end dans le cadre de la 9 journée des play-offs. Le stade Tata Raphaël a été le théâtre de quatre matches importants en deux jours. Deux rencontres font polémique pour de nombreux incidents. La faute aux supporters mais aussi aux staffs techniques. Le match entre DCMP et Sanga Balende a été stoppé à la 85e minute après que le staff du DCMP s’en soit pris vertement à un arbitre assistant poussant la police à intervenir. Le début d’un accès de violence de la part de supporters en tribunes. Face à ces débordements, qui ont également émaillé la rencontre entre Shark XI et le TP Mazembe, le huis clos total a été décrété par la Ligue de football dans le stade Tata Raphaël de Kinshasa.