Voilà des propos qui vont faire jaser. Quelques mois après le Belge Jordan Lukaku, voilà qu’un autre joueur issu du Plat Pays cartonne l’actuel sélectionneur de la Côte d’Ivoire Marc Wilmots, auteur de débuts très décevants avec les Eléphants : l’international congolais du Standard de Liège, Paul-José Mpoku. Cette fois, c’est moins le tacticien que le manager qui est visé.

« Il y a une période au cours de laquelle j’étais vraiment bon avec le Standard et Wilmots aurait pu, à diverses reprises, m’appeler mais il ne l’a pas fait. Plus tard, il a dit qu’il ne comprenait pas pourquoi j’avais opté pour le Congo alors qu’il n’a jamais eu de discussion avec moi directement. Pourquoi lance-t-il cela alors ?« , s’est étonné le Léopard dans les colonnes du Nieuwsblad. « Je n’ai rien contre lui mais tout le monde voit qu’il est un petit entraîneur. Tout le monde peut coacher des joueurs comme De Bruyne et Hazard. » Alors que sa liste pour le match déterminant face au Maroc est toujours attendue, l’intéressé appréciera.