Mercredi, le sélectionneur de la RD Congo, Florent Ibenge, a lâché une bombe en annonçant son départ en décembre 2018 au terme de son contrat et même avant concernant l’équipe A’. Mais le président de la Fédération congolaise (Fecofa), Constant Omari, espère encore persuader le technicien de revenir sur sa décision.

« Il a abattu et continue d’abattre un énorme travail. J’espère trouver un compromis avec lui« , a lancé le dirigeant sur les ondes de RFI. « La dernière conversation que j’ai eu avec Ibenge, c’était après la CAN. Je lui ai dit personnellement que je lui renouvelais ma confiance. Il n’y avait pas de nuage entre lui et la Fédération. » Les deux hommes devraient avoir une discussion après le 17 mars lorsqu’Omari rentrera de Zambie où il assiste actuellement à la CAN U20.