Les Africains André Onana (photo), Hakim Ziyech et Noussair Mazraoui ont vécu une soirée complètement folle en éliminant le Real Madrid, triple tenant du titre (2-1, 1-4), mardi en 8es de finale de la Ligue des champions. Un des exploits les plus retentissants des dernières années.


Un véritable coup de tonnerre. Triple tenant du titre, le Real Madrid a été éjecté dès les 8es de finale de la Ligue des champions mardi (2-1, 1-4) par un Ajax Amsterdam rafraîchissant qui a dicté sa loi au stade Santiago Bernabeu et fait sombrer la Maison Blanche dans l’une des crises les plus profondes de son histoire. Si le Serbe Dusan Tadic, auteur d’un but, de deux passes décisives et de gestes de classe, aura été le grand artisan de cet exploit, le club néerlandais s’est aussi appuyé sur trois Africains : les Marocains Hakim Ziyech et Noussair Mazraoui, et le gardien camerounais André Onana.

Unique buteur néerlandais à l’aller et très attendu, Ziyech a répondu présent en ouvrant le score dès la 7e minute. Décalé par Tadic, l’ailier marocain a glacé le Bernabeu grâce à une reprise instantanée dans la surface qui a fait mouche. Par la suite, le Lion de l’Atlas a représenté une menace constante avec sa percussion et ses gros efforts dans le pressing. Un bel arrêt de Courtois puis un gros raté dans les dernières minutes le privent du doublé.

Mazraoui, la VAR n’avait pas prévu ça !

Son compatriote Mazraoui a un peu moins brillé mais le latéral droit a pu mieux respirer après la sortie sur blessure de Vinicius à la 35e minute. Et finalement, le Marocain est impliqué sur le tournant du match puisque c’est lui qui s’arrache pour empêcher que le ballon ne sorte sur l’action qui amène le 3e but, celui qui a mis un coup de massue définitif aux Merengue. Ce fait de jeu promet de faire parler encore longtemps. En effet, malgré le recours à la VAR, l’arbitre n’a pas été en mesure de déterminer si le ballon avait oui ou non entièrement franchi la ligne de touche au départ de l’action et l’officiel a préféré accorder le bénéfice du doute aux Hollandais, ce qui a tout changé.

Dans son but, Onana a également assuré avec ses arrêts face à Varane, Vazquez et Bale. Le Camerounais a aussi eu de la réussite avec les montants touchés par Varane et Bale. En tout cas, on aura plaisir à retrouver ce trio africain en quart de finale mais ce sera sans Mazraoui, averti mardi et qui sera suspendu pour l’aller.

 Le but de Ziyech en vidéo

 L’intervention décisive de Mazraoui sur le 3e but

 La fête a été belle