Reims : Yehvann Diouf laisse un espoir au Sénégal

C’est l’une des révélations de la saison en Ligue 1. Promis à un rôle de doublure en début d’exercice, Yehvann Diouf a su s’imposer comme titulaire dans le but de Reims avec qui il a déjà disputé 13 matchs en championnat cette saison. Auteur de performances solides à la tête d’une des meilleures défenses de L1 (24 buts encaissés en 20 journées), le gardien de 23 ans est clairement en train de franchir un cap et son ascension a déjà provoqué cet hiver le départ de Patrick Pentz, qui a préféré partir au Bayer Leverkusen après avoir perdu son statut de numéro un.

Né en France à Montreuil et passé par les sélections de jeunes chez les Tricolores en U18, U19 et U20, Diouf est aussi éligible avec le Sénégal, le pays de ses ancêtres. Interrogé à l’issue du beau match nul décroché face au Paris Saint-Germain au Parc des Princes dimanche en championnat (1-1), le Champenois n’a pas totalement fermé la porte aux Lions, dont il avoue suivre les performances.

«Une réflexion (sur son choix de sélection, ndlr) ? Pas forcément… Je me dis que tout va arriver naturellement. Pour l’instant, moi qui ai débuté en cours de saison, je me dis que le plus important c’est le club. Je suis le Sénégal, je suis la France. Je sais qu’il y a les deux cotés forcément. Pour le moment, franchement, c’est le club», a éludé le Rémois auprès du site Wiwsport. A défaut de faire preuve d’une envie débordant de rejoindre les champions d’Afrique en titre, Diouf ne ferme donc pas la porte.

Reims : Yehvann Diouf laisse un espoir au Sénégal
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.