Après le savon reçu par son coach, Frédéric Antonetti, ce week-end face à Brest (1-1), George Mandjeck avait la pression. Face à l’Atlético Madrid (3-1), lors de la 6e et dernière journée de la Ligue Europa, le Camerounais a tenu la baraque, alternant le bon (une réduction du score de la tête à la 86e minute) et le moins bon (un penalty causé à la 38e). A noter aussi le bon match d’Onyekachi Apam, titulaire et qui a disputé l’intégralité de la rencontre pour son retour, dix-huit mois après sa dernière apparition sous le maillot breton (blessure à un ménisque).