Rejoint sur un penalty en fin de match, Rennes n’a pas su s’imposer face à Nancy (1-1). Jean-Armel Kana-Biyik, auteur de la main controversée qui amène le penalty, ne s’en remet toujours pas. « Ce soir, on a vraiment perdu deux points. Sur l’action du penalty, le ballon tape dans mon épaule. C’est un résultat heureux pour eux, malheureux pour nous« , regrette le défenseur franco-camerounais sur le site du club breton.