Rennes défie l’OM, ce vendredi, lors de la 27e journée de Ligue 1. Pour Jean-Armel Kana-Biyik, le défenseur du club breton, ce choc s’annonce chaud. « En cas de victoire, on peut lancer un message. Ce n’est pas un match comme un autre mais il ne faut pas se prendre la tête parce que c’est Marseille. On va préparer cette rencontre comme on le fait d’habitude. La pression n’est pas sur nous, elle est sur l’OM. C’est eux que l’on attend. Ça peut être un avantage. Avec moins de pression, on joue plus libéré. Il y a de gros enjeux mais on n’est pas obnubilé par cela. Le favori reste Marseille parce que c’est l’un des gros du championnat. Le plus important est de ne pas perdre les deux prochains matchs face à l’OM et Lyon, a expliqué le Franco-camerounais sur le site du club breton. Il va falloir rester solide derrière et être plus « tueur » que d’habitude offensivement. Les Marseillais le sont plus que nous. Mais on est capable de produire du bon football. Je me souviens qu’au match aller, les Marseillais avaient estimé avoir pris un bon point face à nous. Ce sera un match de guerriers quand on voit la défense de l’Olympique de Marseille. Chez nous, c’est aussi costaud. »