Wahbi Khazri n’oublie pas son club formateur, Bastia. Né en Corse, le milieu offensif de l’AS Saint-Etienne a poussé un coup de gueule contre la LFP qui a décidé de programmer des matchs dimanche 5 mai, jour de commémoration du drame de Furiani, survenu le 5 mai 1992. L’international tunisien réclame qu’aucun match de Ligue 1 ne se dispute ce jour-là en hommage aux victimes.

« Il y a des personnes qui arrivent à décaler des matchs pour des raisons ‘moins graves' » , a déploré le Stéphanois pour Activ Radio. «Là, une catastrophe a eu lieu, je pense que c’est un bon moyen de rendre hommage à ces personnes-là, et la Ligue ne fait pas ce qu’il faut pour le faire, c’est dommageable pour le football français. Bastia est un monument du football français, et c’est important de rendre hommage à ces personnes-là. Il y a des gens qui en souffrent encore. Il suffit juste de décaler quatre, cinq matchs pour honorer la mémoire de ces personnes-là et pour les respecter.»

Pour rappel, en vertu d’un accord noué en 2015, la LFP a prévu de décaler les matchs uniquement lorsqu’ils tombent un samedi 5 mai, ce qui n’est donc pas le cas cette année et Khazri va justement devoir jouer un match important contre Monaco dimanche. Une minute de recueillement sera observée avant la rencontre.