Les images ont fait le tour du web. Lundi soir, des supporters ont envahi à plusieurs reprises la pelouse du stade Charléty à Paris, contraignant l’arbitre à interrompre le match amical entre le Sénégal et la Côte d’Ivoire (1-1) à la 87e minute. Mais l’affaire pourrait ne pas en rester là puisque la FIFA songe à ouvrir une procédure disciplinaire après ces incidents.

L’instance dirigeante du ballon rond « analyse et réunit des informations concernant les incidents qui se sont produits pendant le match amical« , révèle un communiqué de la FIFA transmis à l’AFP. Comme le match avait lieu sur terrain neutre, la prise de sanctions s’annonce cependant compliquée.