Désormais exilé dans le championnat malaisien, où il enchaîne les matches avec son club de Sabah FA, en 2e division, El Hadji Diouf garde toujours un œil sur la sélection nationale du Sénégal. Très critique après l’élimination des Lions de la Teranga lors de la phase de groupes de la CAN 2015, l’ancien de Liverpool se dit prêt à revenir aider ses compatriotes si le sélectionneur Aliou Cissé fait appel à lui. « Si le Sénégal fait appel à mes services en tant que joueur, je viendrai parce que je sais que je suis toujours bon, voire très bon. Je le montre chaque semaine ici. Je suis meilleur passeur (14 passes décisives) du championnat et deuxième meilleur buteur avec 9 réalisations« , a indiqué l’ancien de Lens et Liverpool à Sudonline. « Je peux toujours jouer au haut niveau. D’ailleurs, c’est quoi le haut niveau ? C’est d’abord le physique. Je l’ai. Ensuite, c’est le moral. Je suis moralement fort (…) Je connais la route. On pense que le football est simplement un sport de jeunes. Non ! C’est un savoir, c’est de l’art. Qui se rappelle de Roger Mila quand il était jeune. Il a marqué les esprits à la fin de sa carrière lors de la coupe du monde 1990.«