Aliou Cissé, Sénégal

Surclassé 3-0 par l’Angleterre ce dimanche en 8es de finale, le Sénégal a été éliminé de la Coupe du monde 2022 sans avoir réalisé le moindre clean sheet et avec un bilan de 7 buts encaissés en 4 matchs. Le sélectionneur des Lions, Aliou Cissé, a du mal à justifier la soudaine perméabilité de sa défense, qui a plié à trois reprises sur les contres britanniques.

«Notre force a toujours été l'assise défensive. Je constate que depuis le début de ce tournoi on a souvent pris des buts. Mais on a marqué aussi. C'est surprenant. En général, notre défense nous permet de faire la différence. Je ne m'attendais pas du tout à ça», a admis le technicien en conférence de presse. «Je peux vous répéter que la force du Sénégal est son assise défensive, reconnue de tous. Le fait d'avoir encaissé autant de buts est inexplicable. Ce n'est pas un problème de système. Les erreurs se payent cash en Coupe du monde. On a pris ces deux premiers buts sur des erreurs techniques. On doit donner le ballon et on le perd. À cet endroit du terrain, les adversaires sont très forts dans les transitions.»

Plus globalement, le vainqueur de la dernière CAN estime que l’Angleterre était trop forte pour son équipe. «Le Sénégal est 18e au classement FIFA. En face l'Angleterre appartient au big five mondial. C'est un processus de progression. On travaille pour hisser notre niveau», a conclu le Sénégalais.