Sénégal : Lechantre et Metsu en pole

Sans sélectionneur à la tête de l'équipe nationale depuis le 7 février et l'éviction d'Amara Traoré, le Sénégal est en passe de trouver le nouvel homme fort des Lions de la Teranga. Alors que le nom du futur entraîneur du Sénégal devrait être divulgué vendredi, Augustin Senghor, le président de la Fédération sénégalaise de football a indiqué que le choix final se fera entre Bruno Metsu et Pierre Lechantre.


Ils étaient 54 prétendants pour le poste de sélectionneur de l'équipe nationale du Sénégal, il ne sont plus que deux. Candidats à la succession d'Amara Traoré sur le banc des Lions de la Teranga, Bruno Metsu et Pierre Lechantre sont les deux finalistes retenus par la Fédération sénégalaise de football pour prendre les rênes d'une sélection sans capitaine à son bord depuis le 7 février et le renvoi d'Amara Traoré après une CAN 2012 désastreuse. Deux entraîneurs, qui selon Augustin Senghor, le président de la fédération, “remplissent le mieux les critères et ont la plus grande expérience parmi ceux qui doivent être choisis sur les cinq au niveau africain.

Un duel donc entre deux techniciens qui connaissent le football sur le continent noir et qui surtout ont l'avantage d'être francophones, un critère exigé par les hauts représentants du football sénégalais pour faciliter la communication avec les joueurs. D'un côté, il y a Bruno Metsu, qui a déjà été à la tête de l'équipe entre 2001 et 2002. Finaliste malheureux de la CAN 2002 au Mali, il a ensuite conduit la sélection à l'épopée en Coupe du monde la même année, pour la première fois de son histoire. Une aventure qui s'est arrêtée en quart de finale de la compétition, mais avec une victoire de prestige sur la France (1-0), en match d'ouverture. L'ancien homme fort des Lions jouit toujours d'une belle cote de popularité au pays de la Teranga et se trouve actuellement au Sénégal, officiellement pour rendre visite à de la famille.

Metsu populaire, Lechantre aguerri

En face, il y a Pierre Lechantre. Bourlingueur en Afrique, le technicien est passé par le Club Africain en Tunisie, le MAS de Fès au Maroc et a également entraîné les sélections du Mali et du Cameroun. C'est d'ailleurs avec les Lions Indomptables que le Français s'est fait connaître. Vainqueur de la CAN 2000, il a ensuite triomphé lors de Jeux Olympiques de la même année en Australie. Un parcours et surtout des résultats qui parlent pour lui, là où les Sénégalais attendent de pouvoir goûter au succès.

Mais il s'agira aussi d'un duel au niveau des caractères entre les deux entraîneurs. Là où Metsu est plus un rassembleur, un meneur d'hommes plus qu'un fin tacticien, et un adepte d'une gestion plus flexible de son groupe, Lechantre est plus dans le respect des règles établies et moins tolérant en matière d'écarts. Des écarts de certains joueurs qui ont parfois coûté cher à la sélection sénégalaise par la passé. A la fédération donc de se prononcer désormais sur le nom de celui qu'elle voit à la tête des Lions pour les prochaines échéances que sont la CAN 2013 et le Mondial 2014.

Avatar photo
Mansour Loum