Sénégal : Lechantre exigeait six mois d’avance sur salaire

Nommé nouveau sélectionneur du Sénégal le 28 avril pour succéder à Amara Traoré, Pierre Lechantre a finalement renoncé à prendre les commandes des Lions de la Teranga, au motif qu’il “n’avait pas les garanties nécessaires pour mener à bien (sa) mission à la tête de l’équipe.” Et ce qu'entend le technicien français par “garanties“, serait en réalité le versement de l'équivalent de ses six premiers mois de salaire par la Fédération sénégalaise. C'est du moins la version avancée par le président de la fédération, Augustin Senghor, à l'APS. Face au refus des dirigeants d'accéder à cette requête jugée “excessive“, Lechantre a finalement décliné l'offre.

Sénégal : Lechantre exigeait six mois d’avance sur salaire
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.