Mis en échec sur penalty après quelques minutes puis ensuite auteur du tir au but du sacre au bout de la nuit, Sadio Mané est passé par tous les états avant d’offrir la première CAN de son histoire au Sénégal dimanche en finale contre l’Egypte (0-0, 4-2 tab). Sur un nuage, l’ailier de Liverpool était euphorique au micro de de Canal+ Afrique.

«Vous savez, moi et les penalties, c’est une longue histoire, surtout en équipe nationale. Mais ça peut arriver dans le football. J’ai 29 ans aujourd’hui et j’ai de l’espérance par rapport à ça. Je sais que ça a été difficile, mais je n’ai pas douté. Même si on n’avait pas gagné, la vie allait continuer. Mais, heureusement, Dieu nous a aidés : on a gagné la CAN, on est content et je vais continuer à tirer les penalties», a glissé le meilleur joueur de la CAN 2021.

Rejoint ensuite en pleine interview par son coéquipier Abdou Diallo, le Red, d’habitude réservé et casanier, s’est lâché ! «Je vais t’emmener à Baramundi, une boîte à Dakar. Je ne suis pas fêtard mais cette fois-ci, moi et Abdou on va aller là-bas, on va fêter et on va s’enjailler !», a lancé le Sénégalais. Une bonne humeur qui fait plaisir à voir.