Sénégal : pourquoi le but de Mbaye Niang fait polémique

Après la victoire du Sénégal sur la Pologne (2-1) mardi au Mondial 2018, les débats ont beaucoup tourné sur le second but des Lions inscrit par Mbaye Niang. Voici pourquoi.


Sur le coup, personne n’a vraiment prêté attention à ce détail, mais dans les heures suivant la victoire du Sénégal sur la Pologne (2-1) mardi au Mondial 2018, plusieurs voix se sont élevées pour affirmer que le second but des Lions de la Teranga, inscrit par Mbaye Niang à la 60e minute, ne serait pas valable. En fait, l’attaquant était encore au bord du terrain pour recevoir des soins au début de l’action et il est entré sur l’aire de jeu, côté polonais, pendant que celle-ci se déroulait, ce qui peut expliquer la passe en retrait risquée de Krychowiak, qui n’avait certainement pas vu le Lion dans son dos…

Malgré tout, ce but reste bien valable puisque des images montrent que l’arbitre avait autorisé le Sénégalais à rentrer sur le terrain quelques secondes plus tôt. Il n'empêche que cet épisode a beaucoup de mal à passer côté polonais. “Nous avons été très surpris parce que nous ne nous attendions pas à ce qu'un remplaçant rentre sur le terrain“, a déploré le sélectionneur des Aigles Blancs, Adam Nawalka.

Je suis convaincu que Bednarek n'a pas vu le joueur revenir en jeu depuis la touche, il y a eu une passe de Grzegorz Krychowiak qui était au centre du terrain“, a ajouté le technicien, rejoint par son gardien Wojciech Szczesny. “Le deuxième but est un but très malheureux, parce que le joueur qui me fait la passe en retrait ne s'est pas rendu compte que le Sénégalais rentrait sur le terrain. Je suis le seul à avoir vu le danger, il s'est présenté devant moi et voilà“, a raconté le portier. Dommage pour la Pologne et tant mieux pour le Sénégal…

 Le but

 L'image qui clôt la polémique

Sénégal : pourquoi le but de Mbaye Niang fait polémique
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.