Recruté pour 8 millions d’euros l’été dernier, Sofiane Hanni doit le plus souvent se contenter d’un statut de remplaçant du côté du Spartak Moscou. Interrogé au sujet de l’international algérien, son entraîneur Massimo Carrera n’a pas hésité à lui adresser un petit tacle au sujet de ses publications sur les réseaux sociaux.

« Si je ne le fais pas jouer vous me posez la question et vice-versa, j’ai 25 joueurs dans mon effectif et ce n’est pas dans mon habitude de faire jouer quelqu’un à cause de ses publications sur les réseaux sociaux, je ne suis pas son frère« , a piqué l’entraîneur devant la presse. « Je fais jouer ceux qui méritent je ne suis ni l’ami ni l’ennemi de mes joueurs, je l’ai utilisé face à Grozny (1-2, dimanche) parce que je sentais que c’était son moment de jouer « . Critiqué pour sa prestation, le milieu offensif n’a malheureusement pas marqué des points.