Il y avait deux séances d’entraînement pour le Stade Tunisien ce mercredi. Mais les joueurs de la formation de Tunis n’en ont effectué qu’une, celle du matin. L’après-midi, les hommes du Français Patrick Liewig, impayés depuis février, ne se sont pas présentés. Dimanche, après la victoire à Hammam-Sousse en déplacement, un dirigeant leur a promis de leur « distribuer quelque chose » le mercredi, ce qui n’a pas été fait, affirme La Presse. Le défenseur Bilel Yaken a même déclaré : « Certains joueurs n’ont même plus de quoi se déplacer : Ne parlons pas d’autres choses. La situation est intenable. Nous venons tout de même de récolter quatre points en deux rencontres et nous avons droit à davantage d’égards. Nous comprenons parfaitement la situation du club mais, à leur tour, les dirigeants doivent comprendre la nôtre.«