Standard: Tchité-Cyriac, l’entente cordiale

Mémé Tchite est omniprésent depuis un mois. Avec 11 réalisations depuis le début de la saison, l'attaquant du Standard de Liège retrouve la forme. Une renaissance qui coïncide avec le passage du 4-2-3-1, qui n’a quasi jamais été rentable, au 4-4-2, synonyme de victoires. Depuis qu’il joue aux côtés de Gohi Bi Cyriac, son parfait complément, l’attaquant marque au moins un but par match : après son égalisation à Saint-Trond (1-1), il a marqué à Poltava (1-3), il a réalisé deux doublés contre le Club Bruges (2-1) et à OHL (1-3) et il a lancé le Standard sur la voie du succès contre Malines (3-2). “Il n’y a pas de secret : avant, je n’avais pas d’occasion car je ne recevais pas de bon ballon, maintenant, j’ai des occasions et je marque, a expliqué l'homme aux passeports à La Dernière Heure. Contre Malines, on a encore prouvé que mon duo avec Cyriac fonctionnait à merveille. Sur le premier but, je fais un appel et il sait directement où mettre le ballon. Je gagne mon duel de la tête, je fais un contrôle orienté, je regarde Renard et j’ajuste.

Standard: Tchité-Cyriac, l’entente cordiale
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.