Asamoah Gyan, l’attaquant ghanéen de Sunderland, vient à peine de quitter le Stade Rennais pour l’Angleterre. Mais le quart de finaliste du Mondial n’a pas oublié le club breton. De passage au centre d’entraînement de La Piverdière, Gyan en a profité pour ressasser les bons souvenirs. « Les transferts font partie de la vie d’un footballeur. Je suis heureux de partir jouer en Angleterre mais c’est vrai que je suis un peu triste de quitter Rennes car je me sentais bien ici. J’avais beaucoup d’amis ici, avec le coach et le staff, ça se passait super bien. Les supporters étaient sympas avec moi. La ville me plaisait, il n’y a pas de grosse pression pour un joueur, c’est confortable, a expliqué le buteur international sur le site de son ancien club. Venir ici fut une super opportunité. Ma côte de popularité a éclaté au Stade Rennais. J’ai beaucoup progressé notamment grâce à Frédéric Antonetti. Alors que je n’étais pas « au top », il a m’a redonné la confiance dont j’avais besoin. Il a su me booster. Je remercie aussi Pierre Dréossi car malgré une première saison délicate, il m’a toujours apporté son soutien. »