C’est ce samedi, à Radès, que devait se tenir la Supercoupe de l’UNAF entre l’ES Sétif et le Club Africain. Conformément à une décision de la Fédération tunisienne, le match devait se jouer à huis-clos. Une décision qui n’a pas franchement ravi le Club Africain, qui a exigé l’annulation de cette décision. Désireuse de ne pas plomber son affiche phare en jouant devant des gradins vides, l’UNAF soutient les dirigeants clubistes et réfléchit à une nouvelle date.