Retenu par le Torino cet été, Nicolas Nkoulou (29 ans) est resté à quai malgré sa volonté de rejoindre l’AS Rome. Ce vendredi, le défenseur central a réglé ses comptes dans les colonnes de L’Equipe en accusant ses dirigeants d’avoir trahi leurs promesses alors qu’ils lui avaient promis un bon de sortie.

«Pour moi, un homme se définit par le respect de sa parole. Malheureusement, j’ai compris que les engagements sont difficiles à tenir. J’ai bien pris note que mes dirigeants ont refusé mon départ cet été encore», a regretté le Camerounais, qui a ensuite justifié le bras de fer qu’il avait entamé en refusant de jouer pour le Toro. «Je suis un homme loyal, honnête et entier. De toute ma carrière, aucun coéquipier, entraîneur ou dirigeant n’a jamais remis en cause mon professionnalisme et encore moins mon éducation. Un professionnel se doit d’informer son employeur s’il n’est pas dans les conditions optimales afin d’accomplir sa mission, ce qui a été respectueusement fait auprès du coach comme de mes coéquipiers.»

Malgré cet épisode, l’ancien Marseillais a promis de tout donner pour son club. «Fidèle à mes principes, je me remets au travail sans que ces péripéties n’entament ni ma motivation ni mon professionnalisme, et encore moins de défendre avec ardeurs les couleurs du Torino, car son histoire et ses tifosi le méritent.» Un comportement tout à l’honneur du vainqueur de la CAN 2017.