Véritable tour de contrôle au sein de la défense de Toulouse, Aymen Abdennour s’est imposé comme des joueurs indiscutables du onze de départ de son entraîneur Alain Casanova. Si l’international tunisien a semblé un ton en-dessous lors de ses dernières sorties, il a rectifié le tire lors de la victoire face à Troyes lors de la 7e journée de Ligue 1. Ce qui n’est pas passé inaperçu aux yeux de Casanova. « On a retrouvé de la solidité, notamment dans l’axe. On en avait besoin. Je n’avais pas trop aimé notre prestation face à Rennes. Aymen recouvre son niveau. Sa baisse de régime était légitime, il n’est quand même pas un surhomme !« , s’est félicité l’entraîneur du Téfécé dans La Dépêche du Midi.