Malgré la victoire synonyme de qualification pour les quarts de finale de la Coupe de la CAF, le match du TP Mazembe face à Horoya (2-1) samedi a donné lieu à une polémique. Au moment de son remplacement, Rainford Kalaba a été accusé d’avoir jeté son brassard de capitaine à terre. Une version des faits totalement démentie par l’intéressé. « Je suis très fier d’être capitaine du Tout Puissant Mazembe. Ce brassard qui m’a été confié en début de saison, je le porterai et le défendrai avec honneur« , a assuré le Zambien sur le site officiel du TPM.

« Je précise ce qui suit : à la 63e minute de jeu, nous sommes à égalité avec Horoya et par conséquent éliminés. A ce moment du match où aucune seconde n’est à perdre, je ne veux pas courir jusqu’à l’autre extrémité du terrain pour remettre le brassard à Djos Issama. Les secondes filent, un joueur de Horoya est à mes côtés, je lui demande de passer le brassard à Miché, personne n’approche et je lui balance le brassard – je rappelle que c’était pour gagner du temps – mais dommage, celui-ci prend une mauvaise trajectoire pendant que je filais vers la sortie. Ce geste, je le rappelle a été mal interprété. Je ne manquerai jamais de respect au brassard que je porte et au club dont j’ai l’engagement de défendre les couleurs sur le terrain. » Voilà qui est clair.